“Diventà un transportu Publicu di primura !”

Le Secrétariat Général pour les Affaires de la Corse placé sous l’autorité du Préfet de Région a missionné le CEREMA afin d’étudier diverses opérations ferroviaires envisagées par la Collectivité de Corse et la pertinence de les inclure, ou non, dans le Plan de Transformation et d’Investissement pour la Corse (PTIC).
 
Ce rapport indique que les projets portés par la CdC : acquisition du nouveau matériel roulant, extension de la CCVU en Balagne (gestion automatisée des circulations), réouverture de la ligne de la plaine Orientale jusqu’à Vescovato… sont de nature à confirmer le passage d’un réseau folklorique à un réseau de transport moderne perçu comme une véritable alternative à la voiture autant pour les habitants que pour les touristes pour un coût d’investissement par voyageurs maîtrisé, surtout en comparaison d’autres projets en cours/réalisés en France. 
 
Les CFC, acteur essentiel de la mobilité insulaire et de la continuité des territoires, travaillent sur des projets d’avenir indispensables à la pérennisation/développement d’un service public répondant à la fois aux besoins croissants de mobilité des insulaires et à la particularité de la saison estivale. Les CFC souhaitent que ce rapport contribue à éclairer sereinement les choix d’investissement qui seront retenus, et tiennent à assurer de leur totale implication au quotidien pour répondre au mieux aux besoins des usagers et maitriser la performance globale de l’Entreprise !
 

Continuer à développer le transport ferroviaire en Corse !

Pin It on Pinterest